INTRANET Euskara|Español|English|Français
FONATARI - euskal fonetikaren ataria

Portail de la phonétique de la langue basque

:: Segments ::

Tous les dialectes du basque, sauf le souletin et certaines langues limitrophes, possèdent cinq phonèmes vocaliques oraux, /i/, /e/, /a/, /o/, /u/, qui constituent un système avec trois degrés d'ouverture (deux voyelles fermées, deux moyennes et une ouverte) et deux ordres de localisation (deux voyelles antérieures et deux postérieures; la voyelle ouverte est centrale). Le souletin -et quelques langues limitrophes du bas navarrais oriental- possèdent en plus une sixième voyelle [y], antérieure, fermée et labialisée, écrite d'habitude comme <ü> dont le caractère phonémique est discuté. Le souletin -ainsi que le roncalais jusqu'à sa récente extinction- possèdent en plus des voyelles nasales:[ ĩ ], [ ỹ ], [ ẽ ], [ ã ], [ ũ ], vestige d'un double système vocalique oral et nasal, résultat de l'élision d'une ancienne consonne nasale lene intervocalique qui existait aussi dans les autres dialectes mais qui a disparu à des époques différentes (la dernière à disparaître fut celle du dialecte biscaïen entre le XVIe et le XVIIe siècle). Aujourd'hui, le caractère phonémique des voyelles spécifiques du souletin est incertain et devrait être révisé. D'autre part, on peut trouver des voyelles allongées, originées par l'élision d'une consonne intervocalique (fondamentalement /ɦ/ et /ɾ/).

En termes généraux, il a toujours existé une grande instabilité dans le timbre vocalique, ce qui a motivé l'apparition de fréquentes modifications (assimilation, dissimilation, métathèse, etc.), favorisées par des contextes phoniques déterminés (vibrantes, nasales, palatales) et avec une distribution dyatopique.
 
SONS DE LA LANGUE BASQUE|BASE DE DONNÉES |CORPUS ORAUX
Deustuko Unibertsitatea Fonetika Laborategia Bizkaiko Foru Aldundia
:: © FONATARI ::