INTRANET Euskara|Español|English|Français
FONATARI - euskal fonetikaren ataria

Portail de la phonétique de la langue basque

:: XVIIIe-XIXe siècles ::


1. Limites du Xe Siécle
2. Limites aux XVI-XVIIIe Siécles
3. Limites du XIXe Siécle
4. Limites vers la moitié du XXe Siécle

Les périodes de bilinguisme basque-roman dans une grande partie du centre de l'Alava et de la Navarre sont très longues. Cependant, au XVIIIe siècle il y a une perte massive du basque dans l'Alava et pendant la deuxième partie du XIXe siècle, cette perte commence aussi en Navarre. En effet, le dialecte haut-navarrais méridional reccueilli par Luis Luciano Bonaparte dans la deuxième partie du XIXe siècle et qui était celui qui occupait la plus grande étendue parmi tous les dialectes, est aujourd'hui, pratiquement perdu.

Dans les territoires du Pays Basque français (le Labourd, la Basse Navarre et la Soule), le basque commence à se perdre au début du XIXe siècle après l'imposition de mesures visant à garantir l'utilisation du français comme langue unique de l'État pendant la période de la Convention, durant la Révolution Française.

Au dernier tiers du XIXe siècle, il se produit un grand mouvement en faveur du basque. On crée dans tous les territoires du Pays Basque espagnol des associations et des revues pour son étude. De même, à cette époque il y a une éclosion de son développement littéraire. Il faut souligner le grand développement des études sur la langue basque en Europe, promus d'abord par Humboldt et plus tard par Schuchardt.

 
SONS DE LA LANGUE BASQUE|BASE DE DONNÉES |CORPUS ORAUX
Deustuko Unibertsitatea Fonetika Laborategia Bizkaiko Foru Aldundia
:: © FONATARI ::