INTRANET Euskara|Español|English|Français
FONATARI - euskal fonetikaren ataria

Portail de la phonétique de la langue basque

:: Romanisation ::


1. Limites du Xe Siécle
2. Limites aux XVI-XVIIIe Siécles
3. Limites du XIXe Siécle
4. Limites vers la moitié du XXe Siécle

Quand les Romains arrivèrent à la Gaule et à la Péninsule Ibérique, selon les différents témoignages qui existent, l'espace où l'on parlait le basque était beaucoup plus étendu que l'actuel. Il serait situé, au nord, dans la région d'Aquitaine limitant avec la Garonne, à l'est, dans la zone de Huesca et une partie des Pyrénées orientales; à l'ouest, il s'étendrait jusqu'aux Asturies et au sud, jusqu'aux zones de la Rioja et du nord de Burgos.

Par contre, les limites qui correspondent à la Péninsule ne sont pas très précises, étant donné que les différentes invasions indoeuropéennes (principalement celtes) qui s'établirent dans ces territoires, effacèrent en grande mesure, les traces représentatives d'une situation linguistique antérieure.

L'analyse de la toponymie la plus ancienne qui existe dans la zone qui circonde la Méditerranée montre quelques similitudes entre certains traits linguistiques, ce qui fait supposer l'existence d'un groupe de langues ayant une parenté entre elles et dont le seul survivante serait le basque.

Le procès de latinisation produit par la conquête romaine et la diffusion du christianisme fut évident, surtout, dans le sud de la Navarre et de l'Alava, ainsi que des deux côtés des Pyrénées.

 
SONS DE LA LANGUE BASQUE|BASE DE DONNÉES |CORPUS ORAUX
Deustuko Unibertsitatea Fonetika Laborategia Bizkaiko Foru Aldundia
:: © FONATARI ::